Tête pendulaire Sirui PH-20


Bonjour!

dans un article précédent, je vous présentais le trépied qui me suit partout lors de mes escapades dans la nature. Le 500mm f/4 étant un peu “hors norme” en terme d’encombrement et de poids (~3.9kg et 39cm de long sans le pare-soleil), il faut une rotule un peu particulière pour en tirer la quintessence (et éviter les catastrophes…). Il est question aujourd’hui d’une tête (rotule) pendulaire de la même marque que mon trépied : Sirui, modèle PH-20.

Pourquoi une tête pendulaire et pas une rotule classique ?

En voici les caractéristiques techniques :
Dimensions : 230 mm x 120 mm x 230 mm
Matériau : Carbone et aluminium
Poids : 1,2 kg vérifié (1,09 kg donnée constructeur)
Capacité : 20 kg
Tarif : 399€ (sur digit-photo.com par exemple)

Comme pour le trépied, je vous déconseille très fortement de l’utiliser à sa charge maximum admissible, en statique cela le supportera, mais à l’usage ce sera compliqué et risqué pour vous et le matériel. Aucun problème avec le 500 f/4 et je pense sincèrement qu’un 400mm f/2.8 ou 600 f/4 n’aurait pas raison d’elle.

Son poids, de 1220gr, fait de cette tête pendulaire l’une des plus légères sur le marché. La plus connue des têtes pendulaires est certainement la Wimberley WH-200 Tête pendulaire Série II et pèse 1400 gr (donnée constructeur). Cela ne parait peut-être pas énorme 300gr, mais en photographie animalière, les charges à transporter grimpent vite et chaque centaine de grammes grapillée est autant de fatigue en moins :) D’autant que dans le cas présent, la Sirui PH-20 est bien moins onéreuse que la Wimberley (~589€).

tete-1

Le carton dans lequel la tête est livrée, arborant fièrement les 6 ans de garantie.

tete-2

Sa sacoche et sangle de transport, de belle facture, comme pour pour le trépied

tete-3

Le contenu de la sacoche :
– la tête
– le support pendulaire
– un support pour objectif de plus petite taille
– un plateau rapide type arcaswiss
– le sachet avec le mode d’emploi et les clés de montage/réglage

tete-4

Le support pendulaire, que j’utilise avec le 500 f/4, est équipé d’une pince de type arcaswiss, un standard du marché.
La qualité de fabrication est excellente, je n’éprouve aucune appréhension quand je fixe l’objectif sur ce support : le serrage est ferme et précis. On peut d’ailleurs réglé le positionnement au millimètre ce qui est important afin de trouver le point d’équilibre : ainsi, le couple boîtier/objectif reste dans la position dans laquelle on le laisse et peut être manipuler sans effort. C’est bien plus facile et rassurant à utiliser qu’une rotule boule qui ne pardonne pas la moindre inattention.

En résumé, le tarif est élevé, certes, mais la qualité de fabrication, la précision, son poids contenu (plusieurs centaines de grammes plus légère qu’une tête alu) et sa garantie 6 ans en font un produit excellent que je recommande.

Voici quelques exemples de photos prises à l’aide de cet accessoire, sans, cela aurait été plus délicat !

Suivre une libellule n’est pas évident, d’autant plus au 500mm, mais avec la PH-2o, “facile” ! :)
Aeschne bleue

Ou prendre la Lune, sans bouger
87% of moon

Ou bien, suivre un martin-pêcheur en vol, à une focale de 700mm (500mm + extendeur 1.4x)

Kingfisher - Martin-pêcheur

C’en est tout pour cette présentation de la tête pendulaire Sirui PH-20, en espérant que ça puisse être utile
:)

A bientôt,
Marc

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *